Partagez|

I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité






MessageSujet: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 19:20

Newton Mackenzie Williams

ÂGE
20 ans
NAISSANCE
31 Octobre 1997
LIEU DE NAISSANCE
Portland
METIER
Étudiant en arts et lettre. Travaille également avec papa, mais ça, tu n'es pas dans l'obligation de le savoir.
STATUT FAMILIAL
Parents toujours sur mon dos et célibataire
ORIENTATION SEXUELLE
Bisexuelle
GROUPE
Etudiants
FT. Dylan O'Brien
Caractère
J'ai toujours été classé parmi les enfants faciles, ceux qui écoutent les consignes, ceux qui vouvoient leurs professeurs et qui restent à leur place. Le garçon à maman, celui qui ne désobéis pas et qui refuse de toucher aux problèmes. Le garçon populaire à la petite école, celui qui se fait pointer du doigt pour les bonnes raisons. Celui qui a perdu tous ses amis lorsqu'il a commencé à parler une jeune fille qui allait devenir sa meilleure amie avec le temps. En d'autres mots, j'avais tout avant de rencontrer Crystal Hart. Des tonnes d'amis, une enfance facile, de l'amour en profusion ... Je ne dis pas que Crystal a été un fardeau dans ma jeunesse et que je regrette cette rencontre, loin de là. Je dis seulement que ès que nos chemins se sont croisés, les choses ont changé. Pourquoi se tenir avec un garçon qui préfère passer son temps libre avec une demoiselle plus jeune que lui, qui n'est pas réellement sa copine, mais qui possède tout l'attention du monde ? Compliqué, c'est ce qu'on appelle une partie de ma vie.

Je suis également celui qui pourra garder un secret, jusqu'à sa tombe. Je ne suis pas celui qui possède une grande bouche, celui qui veut à tout pris dévoiler tes secrets et s'inventer une vie. Sinon, je l'aurais fait bien avant d'arriver à mon âge. Vivre en permanence avec l'impression qu'un déménagement aura lieu, que quelque chose de meurtrier arrivera prochainement ou encore, qui devra changer de vie à nouveau ... Ce n'est pas exactement ce que je souhaite pour mon avenir, ni même pour celle de ma progéniture.

Je crois que je suis de bonne compagnie, que j'aime la vie et que j'ai beaucoup de difficulté à parler de moi. Je n'aime pas vraiment être l'attention d'un groupe ou encore, celui qui sera mis de côté. Être au milieu, ne pas être le centre d'attention, toujours resté maître de moi-même, mais surtout, ne jamais prendre la vie au sérieux. Blaguer, nager dans les moments embarrassants et surtout, ne pas faire attention à mon apparence. Je crois que c'est ce qui peut m'identifier. Je ne suis pas celui qui prendra 30 ans à se préparer avant de sortir, celui qui doit absolument avoir la dernière voiture de marque, celui avec des tonnes de logo plus brillants que les autres. Je crois être un garçon simple, timide de temps en temps et surtout, un bon ami.

Enfin, ça, c'était avant de déménager. Les choses ont un peu évolué. Je travaille avec mon père, ce que je déteste. J'ai également de plus en plus de difficulté à m'entendre avec ma mère. Tout ça, uniquement parce que nous sommes revenus. Compliqué à penser, compliqué à expliquer aussi ... Les choses auraient été plus simple si mon père n'aurait pas eu cette fichue promotion et que ma vie n'aurait pas été détruite pendant de nombreuses années. Vraiment trop nombreuses. Moi qui pensais dès le départ que ce n'était que pour quelques semaines, voir quelques mois. J'ai bien ris lorsque j'ai compris que j'étais à la ramasse, dans une nouvelle école et que jamais, je n'allais m'en remettre.

Le gentil Newtona  évolué, mais toujours en bien. Le seul qui sait sourire lorsqu'il ne le faut pas. Le seul qui est prêt à mettre sa vie en danger pour aider un copain. Mais également le seul qui a toujours un poids au coeur lorsqu'il pense à la meilleure amie qu'il a perdu. Vraiment de trop nombreuse années.

Anecdotes

Je n'ai jamais menti sur ma vie, sauf pour ce qui est du travail de mon père. Pas que je puisse avoir honte de ce qu'il fait pour faire vivre sa famille mais ... non, j'en ai honte. Réellement. Je travaille avec lui depuis quelques mois, mais ce n'est pas quelque chose que j'aime faire. Je me vois plutôt comme professeur, comme quelqu'un qui voudrait faire changer des choses et non comme un entrepreneur douteux. ♦️ J'ai toujours eu une relation très amusante avec ma mère, jusqu'à il y a quelques jours. Elle croit certaine chose à tort sur mon sujet et moi, pas plus gentil, je refuse de lui dire la vérité. Je ne lui ment pas, je fais uniquement semblant de ne pas comprendre ses allusions. Moi ? Homosexuelle ? Non ... Enfin, ce n'est pas parce que je n'ai jamais eu de vraie petite amie que ceci signifie quelque chose. J'espère uniquement qu'une jolie demoiselle puisse toujours être à Portland, c'est tout. Et si ce n'était pas le cas ? Et bien, j'allais devoir confronter ma mère, c'est tout. Pour lui dire quoi ? Bof, pas grand chose, comme ces derniers temps. ♦️ Je n'ai pas réellement de goût pour ce qui est vestimentaire. Je dois tenir ce petit côté de ma mère. L'agencement des couleurs, ce n'est pas mon fort. Selon moi, le bleu se marie très bien avec le orangé et le jaune, avec le violet. Et non, je ne suis pas daltonien. ♦️ Je ne prend pas de drogue, pas de cigarette ni même d'alcool. Selon moi, les choses sont beaucoup plus clairs lorsque l'esprit est maître de soit. Je n'ai jamais mis une croix sur l'une de ces choses, mais j'ai l'impression que si jamais je me retrouve dans un bar avec un verre d'alcool entre les mains et du liquide dans la bouche, que les choses ne puissent pas aller pour le mieux. J'ai plutôt l'impression que le terme: Être à poil ... va pouvoir se conjuguer avec le présent. ♦️ Je ne suis pas très bon en dessin ou même en photographie. Ma grande faiblesse est la musique. Non, je ne joue pas de batterie, de guitare ou même de flûte traversière (bonjour l'image). Je suis plutôt celui qui écrira quelques vers et essaieras des chanter par la suite. L'écriture est mon domaine, celui de la poésie encore plus. Drôle tout de même, puisque je ne sais pas parler aux filles. Je ne sais peut-être pas leur parler, mais j'ai un talent pour les faire danser. J'aime la danse, c'est un de mes points faibles. ♦️ J'attrape facilement les virus, le rhume et toutes les maladies que vous pouvez citer. Bon d'accord, peut-être pas TOUTES les maladies, mais la plupart. Quelqu'un tousse près de moi, je suis malade pour les jours à venir. Si jamais quelqu'un vomis, je vous épargne les détails. ♦️ Étrangement, avec moi, les animaux ne vivent pas très longtemps. J'ai déjà eu un chat qui a vécu quelques jours. Un chien, quelques heures. Je vous épargne la durée de vie de mon défunt lapin. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que j'apporte la poisse lorsqu'il est question de santé animal ou bien, de leur faire attention. ♦️ J'ai une bonne mémoire pour retenir certaines choses. Pas réellement de bonnes choses et des choses importantes, mais tout de même, je peux vous donner le numéro de téléphone de la pizzéria sans regarder dans mes contacts. Même chose pour celui de la rôtisserie ou celui du petit restaurant tout près de chez mes parents. Oui, celui qui vend des pâtes sèches comme du carton et sans saveur. En d'autres mots, je suis une nouille lorsqu'il est question de nourriture. Je n'aime pas cuisiner et surtout, mettre un temps fous à préparer quelque chose.  ♦️

PSEUDO: Fluffy Unicorn ; ÂGE: Dans la vingtaine ; PRÉSENCE SUR LE FORUM : 5-6-7/7j ; ça dépend de ma vie, des enfants et du boulot.





Dernière édition par Newton Williams le Dim 20 Mai - 16:33, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 19:20

Wild wild world


Un seul mot pour résumer ma vie: BORDEL

Pas dans le sens que j'ai fait un bordel pour en arriver jusque là ou bien, que ma vie est réellement un bordel. Juste que je n'aime pas réellement ce que je suis devenu et encore moins ce que les gens puissent penser de moi. Pas que je me soucie réellement de ce que les gens puissent penser ... En vrai, j'ai uniquement de la misère à mettre un mot sur ce qui se passe en ce moment et encore plus avec ce qui c'est passé avant aujourd'hui. Si j'aurais tenu un journal intime dans mon enfance, j'aurais détaché chaque page, l'une par une, pour ensuite les faire brûler et espérer pouvoir recommencer certains moments. Quoi qu'il en soit, je sais que tout ceci n'est pas possible, mais le fait de le penser et même de le rêver, peut m'aider à passer au travers certaines journées beaucoup plus compliquées que d'autres. Lorsque l'on perd tout, que l'on doit rebâtir sa vie au complet et espérer que celle que l'on laisse derrière nous puisse nous revenir dans un avenir proche, ce n'est pas si simple. J'aurais aimé pouvoir vivre un conte de fée, celui où la fin se termine toujours bien, où le personnage principal termine toujours sa vie avec la jolie princesse et se sauve sur le dos d'un cheval blanc. Pas terminer par faire une croix sur la fille de mes rêves et finir seul avec le cheval, couché en cuillère.

Ma vie était simple, rangée et je l'adorais. Je me rappel très bien de mon enfance, de celle que tout les garçons de mon âge aurait adoré. Être l'idole des autres, être celui que tout le monde admire. Être le sujet de conversation des autres et ce, dans le bon sens du terme. Être mignon, gentil, intelligent et avoir des tonnes d'amis. Ça, c'était moi avant de tomber sur elle. Jolie, mature pour son âge et surtout, pas du tout fait dans le même moule que mes amis de la petite école. Elle, elle m'a immédiatement plu. Souriante, craquante et surtout, elle possédait une piscine ! Non mais franchement ... UNE PISCINE, quoi demandé de mieux ? Bon d'accord, elle n'avait peut-être pas une mère ultra sexy à tout craquer, mais à l'âge de 6-7 ans, ce n'était pas ce que je regardais. Je préférais, et de loin, passer les journées chaudes d'été chez elle, à me baigner. Et c'est ainsi aussi que nous sommes devenus proches, de bons amis, des confidents. Dès que j'y repense, les choses se bousculent dans ma tête. En bien ou en mal ? Je l'ignore encore. Je sais qu'elle a bouleversé ma vie, qu'elle a fait de moi ce que je suis devenu aujourd'hui. Un semblant d'homme immature, pas capable d'avancer vers la gente féminine et surtout, émotionnellement sur le bord de la crise de panique dès que je dois passer du temps avec une fille. Selon ma mère, ceci reflète quelque chose que je ne suis pas encore capable d'accepter sur ma personne, mais je sais d'avance qu'elle se trompe. Et de beaucoup en plus. Je sais seulement que j'ai eu beaucoup de mal à rattraper mes amis, ceux qui étaient tout pour moi avant elle. Elle ... elle ... Crystal, pour lui donner un prénom. Joli prénom au passage. Elle aurait pu s'appeler Moufassa-Aimée-Gidéon-Lalaine, je l'aurais aimé quand même. Peut-être pas de la même manière par contre. Peut-être un peu plus fort puisque j'aurais du l'être pour deux. Oui, car, dans son cas, pour endurer un prénom pareil à son âge, il aurait fallu qu'elle puisse garder sa tête sur ses épaules. Et ses mains ailleurs que sur mon coeur. Avec le temps, nous sommes devenus de plus en plus proches. Jamais je n'aurais pu penser me retrouver dans de telles circonstances, surtout à mon âge. Amoureux, moi ? Et puis quoi encore ? Je savais d'avance que ma vie allait changer, que les choses n'allaient pas être aussi simple avec le temps. Nous allions déménager un jour ou l'autre et ça, je le savais depuis plusieurs années. Mon père me l'avait toujours dit même si au départ, j'aurais préféré que cette histoire puisse en rester là. Il m'avait dit qu'un jour, il allait devoir partir, que NOUS allions devoir partir pendant un moment, le temps de faire des placements, de ne pas laisser son ''entreprise'' dans de mauvaises mains. Lorsque l'on est gamin, on ne comprend pas tout à la première seconde. Et maintenant, je comprend mieux. Si je m'approchais de Crystal sans vraiment lui faire les yeux doux, c'était probablement parce que je savais que notre vie allait changer. Et aussi parce que nous étions assez jeune. Elle, elle est plus jeune que moi de quelques années. Ce n'est pas quelque chose qui m'a dérangé sur le coup mais maintenant, avec du recul, je me dis que c'était peut-être malsain de ma part. Terminer la petite école avant elle. Avoir mon permis de conduire avant elle. Devenir majeur avant elle. Aller au bal des finissants avant elle... Car oui, même si j'aurais adoré pouvoir l'inviter, ceci ne sait jamais fait. À l'âge de 11 ans, mon père a décidé de briser ma vie et de jeter cette dernière dans une rivière, dans un autre États, à l'autre bout de la planète, dans un endroit où même mes rêves de gamin ne m'avait pas encore rejoint. Je garde le souvenir d'une fille souriante, d'un grand coeur sur deux pattes et surtout, de larmes naissantes sur le bord de ses jolis yeux. J'aurais aimé pouvoir lui faire comprendre que les choses allaient devenir être simple, qu'elle n'avait qu'à m'attendre, si le coeur lui en disait. Mais à la place, j'ai préféré lui donner un petit quelque chose qui me tenais à coeur, quelque chose que j'avais toujours gardé sur moi, depuis la mort de ma grand-mère maternelle. Cette dernière était morte avec un bijou autour du cou, une breloque en forme de chouette, quelque chose qui m'avait fait sentir vivant pendant quelques temps. Lui donner ce présent, ce petit quelque chose qui m'avait fait autant de bien dans le passé, n'a pas réellement aidé. Pas plus que les derniers mots que je lui ai dit. Non mais sérieusement, '' je t'aime '' et une claque derrière la tête, dans les deux cas, auraient fait pareil. La mettre dans un état second, lui faire comprendre que jamais je n'allais pouvoir dormir seul la nuit, puisqu'elle allait passer le restant de sa jeunesse dans mes pensées, lui faire comprendre que mon innocence d'enfant avait depuis longtemps quitté mon corps. Bref, je crois qu'à ce moment là, lui révéler quelque chose n'était pas très brillant de ma part. À chaque jour, je me rejoue cette partie de ma vie, me demandant si j'aurais pu, à la place, faire une crise de larmes, me jeter dans les bras de mon père et le supplier de ne pas partir. Je me demande si quelque chose aurait pu changer. Peut-être lui aurais-je fait honte, à la place ? Tout compte fait, une chance pour moi que j'ai fait cette crise dans l'avion, à l'abris de ses yeux chastes et remplis de malices.

Ma descente aux enfers n'a fait que continuer, dès que j'ai posé pied dans une nouvelle ville, dans une nouvelle vie. Mon père espérait pouvoir me voir heureux et surtout, ne plus m'entendre pleurer sur mon triste sort. Chose qui n'a pas eu immédiatement. Si ma mémoire est bonne, j'ai du prendre trois semaines pour m'en remettre. Quand j'y pense, j'aurais pu essayer de prendre contact avec Crystal, essayer de l'appeler, de lui écrire ou même, d'aller la voir durant les vacances d'été. Mais à la place, j'ai commencé des études un peu plus poussées et je me suis fait de nouveaux amis. Pas de petite amie, je ne voulais personne dans ma vie. À ce moment là, dans ma tête, Crystal étai toujours bien présente et en vie. Je pouvais presque entendre ses mots murmurer à mes oreilles, dès que je posais mes yeux sur une jupe trop courte ou encore, un décolleté trop plongeant. Les choses ont un peu dérapé avec le temps, mais j'ai toujours essayé de garder la tête haute et ce, même si mon père m'a toujours fait comprendre qu'un jour ou l'autre, j'allais prendre l'entreprise familiale. Ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse et même si j'adore mon père, je n'ai pas envie de lui ressembler. Je n'ai jamais dit à quelqu'un l'emploi de mon père et je continue de nier le tout. Je préfère dire qu'il est entrepreneur, qu'il a sa compagnie. Qu'il dirige une mini corporation ou encore, qu'il a quelques employé. Sans rentrer dans les détails, je peux mentionner qu'en vieillissant, mon père m'a entraîner avec lui, dans son boulot. Maintenant, je connais quelques mots qui pourraient faire dresser les cheveux de petites vieilles ou encore, ce qui se passe entre 4 heures et 5 heures du matin. Vivre de nuit a été quelque chose de traumatisant pendant un temps, surtout avec mes études en parallèle. Pour la peine, j'ai décidé de continuer mes études même si j'avais promis à mon père, de penser à ce qu'il pouvait m'offrir. Mon but premier était de devenir professeur ou quelque chose du genre et c'est ce que j'essaie de devenir. Peut-être pas aussi intelligent que je l'aurais souhaité, mais tout de même, assez débrouillard pour gagner sa vie de cette manière. Et pas de la manière que mon père souhaitais, souhaite et continueras de souhaiter jusqu'à sa mort et au delà. Si au moins maman pourrait prendre pour moi et non essayer de s'en prendre à ma vie privée, ceci pourrait grandement aider. Et surtout, surtout, arrêter de me poser trente-six milles questions intimes. Il y a des choses que je préfère garder pour moi et même si j'en ai honte, ce n'est pas quelque chose que je vais un jour confesser.

Moi qui a toujours attendu le bon moment, celui de mon retour a Portland ... maintenant, je n'en suis plus très sûr. Et si Crystal a déménagé ? Et si elle était morte ? Et si elle avait rencontré quelqu'un ? Ou bien, elle avait décidé de mourir en déménageant, dans les bras de quelqu'un ? J'ai peut-être l'esprit trop fertile par moment, mais j'ignore comment ma vie va finir par bifurquer. Je n'ai pas envie d'une vie plate, de quelque chose d'écrit d'avance ou encore, de complètement farfelue à la ''James Bond'' ou quelque chose ressemblant à une fausse série dramatique. J'espère uniquement que si elle a rencontré quelqu'un, que cette personne soit de sexe féminin et que cette personne soit ouverte d'esprit. ... Enfin, je pense souvent trop, je laisse souvent les mots m’ensevelir et j'ai souvent l'impression d'être à côté de la plaque, comme présentement. À dire que j'avais écrit un scénario de mon retour, que j'avais longuement attendu cette journée et que j'espérais que Crystal puisse être avec les gens de ma famille, lors de mon retour. Bien évidemment, ce n'est pas le cas, puisqu'elle n'a aucune idée du jour de mon retour ni même si j'avais l'intention de revenir. Les choses placées pour mon père, l'entreprise en ordre, il n'avait plus besoin de rester dans ce coin de pays et pouvait donc revenir à ses sources. Au moins, je sais quelque chose: mon père reviendra toujours à Portland, quoi qu'il arrive. Il y est né et veux passer ses derniers jours ici. Et même à l'âge que j'ai, je n'ai pas envie de le laisser dernière. Qui pourra s'occuper de lui, lorsqu'il sera comme maman, incapable de vivre sans son fils unique ? Parce que oui, j'ai déjà essayé de partir, de déménager. Je suis parti uniquement une nuit et déjà, j'étais ensevelis de messages étranges venant de ma mère.
- Où es-tu ?
- Si tu ne m'as pas rappeler dans les 15 prochaines secondes, j'appelle la police.
- Tu ne réponds pas à mes messages ?
- Tu me fais peur, je suis inquiète.
- J'espère que tu n'es pas avec Dave ?
- Laisse Dave tranquille... ET GARDE TES MAINS DANS TES POCHES !

Un jour ou l'autre, je sais que je vais devoir l'affronter et lui expliquer que je ne suis pas atteint d'une maladie que Dieu ne pourra pas guérir. Bref, elle est peut-être vieux jeu et surtout, complètement folle, mais je l'aime pareil. Wow ... Joli tableau. Un garçon qui n'est pas capable de parler aux filles, que sa mère croit homosexuelle à cause de cela, qui a toujours le béguin pour une fille qui n'a pas vu depuis près de dix ans, qui a un père qui possède une entreprise qui ferait perdre la raison à bien des gens et qui aimerait que son fils puisse prendre la relève ... Ma vie est un BORDEL.



Dernière édition par Newton Williams le Mar 24 Avr - 21:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 19:23

Encore une fois, bienvenue et merci encore (oui je me répète et alors ? XD) d'avoir pris mon scénario qui est à présent devenu aussi le tien. J'espère très fortement que le forum et nos rps te plairont. Tu vas voir, tout le monde est hyper sympa ici et tu ne vas pas regretter ton inscription. bigsmile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 19:28

T'en que tu répètes ça et non: TOUCHE PAS À ÇA, FAIT PAS ÇA ... Ça me va Razz

Plus sérieusement, merci pour ton message et j'espère bien me plaire parmi vous bigsmile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 19:38

Bienvenue ! jolie choix de scénario ! Bon courage pour ta fiche si tu as besoin , les admins sont là
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 20:00

Je te dirai ce que je veux naméo !! Razz Sinon de rien :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 20:25

Bienvenue chez nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 20:39

bienvenu chez nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 20:42

Crystal R. Hart a écrit:
Je te dirai ce que je veux naméo !! Razz Sinon de rien :3
N'importe quoi, je vais garder la couverture si JE veux ^^


Merci pour l’accueil tout le monde omg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 20:55

Bienvenue parmi nous
Bon courage pour ta fiche
N'hésite pas à nous contacter si besoin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 21:04

Non, tu ne la garderas pas tout simplement parce que tu m'adores. :3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 21:20

Merci Stacey ♥️


Me semble oui ... Je te vois très bien partir avec la couverture, uniquement parce que tu ne veux pas partager XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 21:25

Déjà que je ne te la laissais pas quand on était petit XD Mais non, tu ne l'auras toujours pas Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 21:40

Pffffffffff tu dormiras sur le sofa dans ce cas là !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 21:45

@Crystal R. Hart Nous devons avoir ton avis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 21:51

Il peut être validé mais il dormira sur le canapé, na !
Revenir en haut Aller en bas
Admin

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 139
Date d'inscription : 10/03/2018


MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 21:53

Félicitation



Bienvenue à Portland !


Félicitation mon petit poussin, tu as passé la plus difficile des étapes du forum et avec succès !

Ton profil est à présent validé et tu peux à présent voyager sur le forum comme bon te semble. Mais avant tout ça n'oublie pas d'aller créer ta fiche de lien, de sujet et recenser votre métier dans le listing

Maintenant que tu as intégré officiellement Portland nous te souhaitons la bienvenue par ici.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Mar 24 Avr - 22:43

Bienvenue sur le forum avec un peu de retard Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation Jeu 26 Avr - 4:23

Merci Braxton

et merci pour la validation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation

Revenir en haut Aller en bas
I hear your voice in my sleeping night ... Hard to resist temptation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Voice commands
» Voice recognition not working today
» Présentation Dark Night
» Voice activation
» [Paris by night] Manuela de la Vega + Elise de Rochebrune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Love is Love :: Opening :: Profils :: Bienvenue à Portland-
Sauter vers: